Colombie - Sud et Côte Pacifique

Les paysages lunaires du désert de la Tatacoa

Accéder au désert de la Tatacoa n’est pas une mince affaire, et il faut vraiment le vouloir…
Mais vu que c’est vraiment magnifique, je vous y emmène !

Le désert de la Tatacoa est en fait composé de deux déserts, le premier aux couleurs rouges (appelé le désert rouge) et le deuxième aux teintes de gris (appelé le désert gris)… Jusque là assez logique.
Un gros coup de cœur très ‘caliente’ !

Le Désert Rouge

Les couleurs ocres rouges du désert rouge se reflètent au soleil, et avec ses formes très changeantes, le rendu est magnifique ! Ce désert m’a un peu rappelé Bryce Canyon aux États-Unis, un désert lui aussi magique…
Le désert rouge n’est pas très grand (14km de long). Un chemin tracé permet de faire le tour à l’intérieur et sur les miradors en 45min à 3h (selon si on y va en courant ou on cherche à en profiter).
img_20180729_230953_4822020522879.jpg

Les formes géométriques variées, les sillons creusés sur de larges espaces, les cactus éparpillés, et les reflets du soleil donnent un air irréel à l’endroit. Et les paysages sont changeants au fil du chemin…
dsc03565-949015789.jpgcollagemaker_20180727_2125061471422595473.jpgcollagemaker_20180727_211918988748702924.jpgcollagemaker_20180727_1956466802099975115.jpg

Et si vous regardez bien, vous y verrez peut-être des formes reconnaissables dans la roche. Ce n’est pas indiqué, il faut avoir l’œil…
collagemaker_20180727_193129617-1713784925.jpg

Mais il est possible aussi de s’éloigner des chemins (à condition de ne pas monter sur les reliefs, sinon l’amende est salée !) pour voir de nouveaux endroits et de nouvelles formes sublimes.
DSC00843

J’y suis allée trois fois. Deux fins d’après-midi à partir de 14h-14h30 (circuit dans les deux sens, pour avoir différents reflets à chaque zone, et un peu de hors-circuit). Et une bonne heure le dernier matin avant de partir pour faire les miradors. A différents horaires les couleurs varient…
Et il y a de très jolis couchers de soleil.
collagemaker_20180727_212718491-267482363.jpg
Dans le désert il y a à priori un endroit avec des fossiles, mais je ne les ai pas trouvés. Par contre les formes varient et la végétation nous y réserve parfois quelques surprises… (cf plus bas)

Le Désert gris

Le désert gris est beaucoup plus grand que le désert rouge. Situé à 7km de celui-ci, il est un peu compliqué de s’y rendre à pied. Il est possible de louer des vélos (prix à l’heure, mais il faut laisser les vélos pour visiter l’intérieur du désert), s’y rendre à cheval (3h30-4h de tour au total en général) ou bien y aller en jeep (certains hôtels le proposent) ou en taxi.
A l’entrée du désert gris, une vue panoramique et les 3 croix.
collagemaker_20180727_190610247364151343.jpg

Le départ des sentiers est deux kilomètres plus loin, à côté des piscines. Et oui ils ont mis des piscines dans le désert ! Pour 8.000COP vous pouvez y rester la journée ou juste faire un petit tour, histoire de… Je ne cautionne pas, donc je n’y suis pas allée malgré la chaleur étouffante…
dsc01417-42485901.jpg

Le circuit ‘officiel’ prends une bonne heure, mais il est très mal indiqué donc il faut faire attention à ne pas se perdre. (Je l’ai commencé avec des personnes avec qui je voyageais, mais ils avaient un temps limité alors je les ai abandonné au bout d’un moment).
20180617_093444248392547.jpg

Comme j’avais le temps, j’en ai profité pour volontairement me ‘perdre’ afin d’aller visiter les petites merveilles cachées du désert gris. Enfin, je gardais un œil sur le GPS de temps en temps et je restais à une distance raisonnable autour de la piscine (seul point indiqué sur Maps Me). Et de temps en temps je me repérais en prenant un peu de hauteur (ce qui m’a permis d’avoir quelques miradors sympas !)
collagemaker_20180727_212838515-320959494.jpgcollagemaker_20180727_203057042213004304.jpgcollagemaker_20180727_2011037331456319045.jpg

Même si les couleurs du désert gris sont moins chatoyantes que celles du désert rouge, les formes variées de formations rocheuses au fil du désert, les panoramas à 360°, les petites formes qui se découpaient, les grands canyons et petits sentiers de ce désert m’ont vraiment subjuguée.
collagemaker_20180727_2018338741743367728.jpgcollagemaker_20180727_213902312840318926.jpg

Là aussi des formes reconnaissables naissent des roches !
dsc01223-1173628680.jpg

Au final j’ai bien dû y marcher 4h et quelques. Les canyons sont immenses et impossible de savoir à l’avance où sont les passages. A la fin j’en avais un peu marre et pour rentrer après quelques endroits bloqués, j’ai décidé d’escalader les quelques vallons qui me séparaient de la piscine. Quand je dis escalader, rien de bien dangereux. Ce n’est pas très raide, pas très glissant, et les formes géométriques facilitent grandement les montées et descentes (les sillons forment des mini chemins).
Un vrai trajet hors des sentiers battus où je n’ai croisé absolument personne avant le retour vers la piscine… Seule au monde dans un décor merveilleux 🙂
Pour rentrer j’ai fait du moto-stop, mais j’avais le contact de l’hostel pour qu’ils viennent me chercher en jeep si besoin.

Les observatoires

Deux observatoires situés à proximité du désert rouge permettent d’observer les étoiles et planètes et avoir des informations sur celles-ci.
collagemaker_20180727_185914484969727438.jpg
Le deuxième observatoire a plusieurs télescopes qui permettent de voir en gros plan la lune, mais aussi certaines grosses planètes (j’ai oublié lesquelles) et des agglomérations d’étoiles dont la voie lactée. On nous montre ensuite les étoiles dans le ciel avec les constellations et on voit même passer la station spatiale internationale  🙂
Puis l’astronome passionné nous explique tout sur les constellations, les étoiles, l’histoire de l’astronomie, etc… 2h à 2h30 d’un discours passionnant (mais en Espagnol), à écouter en étant assis/allongé sur le sol, tout en regardant le ciel étoilé.
Rdv chaque jour à 19h pour le découvrir !

Faune, Flore et autres phénomènes naturels

Dans le désert (à l’intérieur des deux zones géologiques et aux alentours), on peut y trouver une faune et flore abondante quand on sait la chercher.
Les cactus donnent des fruits puis des fleurs roses magnifiques. Certains arbres ont des feuilles qui se courbent avec le temps, ce qui créé des curiosités naturelles, et certaines graines donnent même l’impression d’être observés !
collagemaker_20180727_1925233481074247709.jpg

Les arbres ont parfois des formes incroyables.
collagemaker_20180729_231435065-527510476.jpg

Quelques animaux y vivent…
collagemaker_20180727_1926493111111651506.jpgcollagemaker_20180727_1940005632125591425.jpg
Malheureusement aussi quelques ‘mouches’ dont la morsure est atroce. On a l’impression de recevoir un coup de mini-couteau et la douleur, bien que s’estompant au fil du temps met plus de 24h à disparaître… Il y en a peu (heureusement) mais ceux qui ont la malchance de se faire mordre (elles arrachent un mini-bout de chair) ne vont pas l’oublier de sitôt…

Les nuages de passage forment aussi leur petit monde animal…. Que préférez-vous, mon requin ou mon dauphin ? 🙂
collagemaker_20180727_191135439-1785170619.jpg

Se loger

Pour se loger, trois options :
– Loger à la ville la plus proche Villa Vieija) où il y a des commerces et le wifi, mais cela implique des allers retours au désert (coûteux) et ne pas pouvoir aller à l’observatoire le soir. Uniquement des hôtels (pas d’hostel). Une option plus confort mais moins authentique et plus coûteuse.
– Loger à proximité du désert rouge. Les hostels (avec au choix chambres, tentes et hamacs) y sont légions. Au cœur du désert vous êtes coupés du monde (pas de wifi, et la 4g est difficile à capter). Mais le ciel étoilé et une soirée à l’observatoire en valent la peine ! Ma recommandation !
– Loger dans le désert gris. Il faut vraiment vouloir se couper du monde. Complètement isolé, mais à plus de 7km des observatoires, donc compliqué de nuit. Un peu trop isolé à mon goût…
La température la journée est étouffante, mais la nuit il fait un peu frais (pas froid !) . Avec un pull et une petite couverture fine/duvet fin il est possible de dormir dans un hamac à l’extérieur sans avoir froid (et je suis frileuse !).

Informations pour ceux qui veulent y aller :

– Pour aller au désert, le mieux est d’aller à Neiva, et de là prendre un collective jusqu’à Villa Vieija (1h de trajet), puis de là un moto-taxi (jusqu’à 3 passagers). Certains collectivos (mais à priori surtout les week-ends) emmènent jusqu’au désert directement (les prix se négocient au départ, nous avions payé 15.000COP par personne) en faisant si l’on veut une pause à Villa Vieija pour acheter à manger et boire.
– Il semblerait qu’un autre moyen d’accès serait de descendre à Aipe, et de là prendre un bateau puis un moto taxi. Moins pratique et plus coûteux.
– Les hostels font à manger matin, midi et soir (des almuerzos et plats, pas de quoi emmener en balade), donc possible de se restaurer sur place. Par contre les cuisines ne sont pas accessibles pour se faire à manger.
– Pas de magasins dans le désert, au mieux les petites boutiques des hôtels vendent des boissons, chips et sucrerie. Si vous souhaitez acheter à manger (pour manger le midi dans le désert par exemple), le plus proche est Villa Vieija.
– Neiva est accessible par des bus directs de Sans Agustín, Popayán, les grandes villes de la Eje Cafétéria (Manizales, Pereira, Armenia), Bogotá, etc… Il y a aussi un aéroport proche du centre-ville. Les bus doivent passer par la montagne pour la plupart, donc les trajets pour y aller sont relativement longs.
– Neiva est semble-t-il une ville relativement dangereuse et pas très intéressante. Si possible y arriver de journée et éviter d’y passer une nuit.
– Dans le désert, certains hostels ont des piscines. L’hostel le moins cher est la Tranquilidad, juste en face du deuxième observatoire.
– Le dernier collectivo de Villa Vieija vers Neiva est à 17h. Prendre de la marge pour ne pas le manquer, car 1h de trajet en taxi n’est pas donné !
– Un mototaxi entre le désert et Villa Vieija (et inversement) coûte 15.000COP. Il est possible d’y être jusqu’à 3 personnes avec les bagages.

 

Un petit coucou du désert! 🙂

20180618_114327-1733630956.jpg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s