Colombie - Est des Andes

Les villes de Santander : San Gil, Bucaramanga et Girón

Les villes de Bucaramanga, Girón et San Gil sont toutes trois des villes de la région de Santander.

San Gil

San Gil, une ville pentue mais charmante et un excellent point de départ pour les excursions dans les villages environnants et pour les activités de sport extrême ! J’ai adoré 🙂  Un autre article à venir sur les environs.

Le centre-ville

Les points clés de la ville sont la place principale, le marché (idéal pour manger ou boire le midi), et le centre commercial (immense) de l’autre côté de la rivière.

collagemaker_20180814_001012097-218404134.jpg

san gil eglise-2054044993..jpg

Eglise de la place principale

Deux ponts ont marqué mon attention : le grand pont suspendu qui mène au centre commercial, et un vieux pont rouillé proche de la rivière qui donne sur la place principale.

San Gil est une ville construite dans la pente. Cela fait faire un peu de sport lorsque l’on se balade (ce qui n’est pas si mal), mais là où la pente devient problématique, c’est lorsqu’il pleut. Les routes deviennent alors des torrents… Et les traverser revient donc à traverser une rivière. Nombreux sont ceux qui du coup enlèvent leurs chaussures pour marcher…
san gil deluge717770024..jpg

On trouve aussi à San Gil des peintures murales.
san gil peintures

Parque Gallineral

Le Parque Gallineral de San Gil vaut la visite. Réparti sur trois îles sur la rivière reliées par des ponts, il s’agit d’un mix entre un jardin botanique avec des arbres et plantes venant de partout, un repère d’écureuils (et même un perroquet !), un parc aux tortues (et les mâles sont en rût : très surprenant de voir les mâles essayer de se faire la femelle pendant qu’elles mangent ou essayent de se sauver), …
gallineral san gil animaux-818645602..jpgGallineral San Gil Fleursgallineral san gil arbresgallineral san gil tortues
et… une zone de piscine. Pour 5.000COP vous pouvez y passer la journée, visiter et vous baigner!
gallineral san gil piscine

Les miradors sur la ville

– Le centre commercial. Une terrasse à l’étage dans le centre commercial de la ville permet d’avoir une vue du centre-ville légèrement en hauteur.

– Le mirador de l’église Cerro de la Cruz donne une vue sur le centre-ville vu de l’autre côté de la rivière. Les arbres bloquent un peu la vue mais l’église est jolie !

mirador1 san gil

Eglise Cerro de la Cruz. En contrebas, le centre commercial et le pont suspendu. Un peu plus loin, la zone arborée est la place principale…

– Le chemin passant à la Gruta permet d’avoir une vue dominante sur le centre-ville, vu des hauteurs (du même côté de la rivière)
san gil mirador gruta-1272757492..jpg

– La vue du mirador de El Peñon permet d’admirer la ville dans son ensemble. Un restaurant permet de se rassasier tout en observant le soleil se coucher et les lumières s’allumer au fur et à mesure.san gil mirador penon757762437..jpg
Il s’agit aussi du point de départ du saut à l’élastique de 140m de haut (ils sont fous ces Colombiens… Et surtout ceux qui le font !) et d’une longue tyrolienne. Pour y aller il faut prendre un bus, car trop loin à pied.

San Gil est aussi un excellent point de départ pour visiter ses environs, au départ du Terminalito en centre ville.
– Les villages de Barichara et Guane, article ici
– Le village de Curiti et ses Pozo Azuls , les cascades de Juan Curi, le Canyon de Chikamocha, etc… Article à venir !
– Le village de Socorro : je n’ai eu que 15 minutes pour visiter mais le peu que j’en ai vu m’a enchantée 🙂
soccoro-2032020266.jpg

Bucaramanga

J’y ai dormi mais n’ai pas vraiment visité car on m’a dit qu’il n’y avait rien de spécial. Quelques photos en me baladant dans les rues.
Bucaramanga est la grosse ville de la région de Santander. De l’aéroport compter 40 minutes de taxi et 35.000COP (prix fixe pour Bucaramanga).
Les bus pour aller un peu partout se prennent dans la rue Carrera 33, par contre il y a beaucoup de bouchons donc c’est très long. Il y a des bus directs pour Girón et Floridablanca, deux petites villes environnantes jolies à visiter (je n’ai été qu’à Girón).
Par contre pour aller au terminal du centre-ville, il faut soit faire un changement de bus, soit prendre un uber/taxi. Demander aux locaux, ils vous aideront.

Girón

Girón (ou plutôt son centre) est une petite ville coloniale aux murs blancs et rues pavées. Une sorte de Popayán version miniature (article sur Popayán ici).

Quel plaisir de s’y balader, admirer ses rues et sa place principale.
rues giron
Une curiosité qui m’a plu : un pont cassé sans accès , visible du pont qui permet de traverser la rivière.
pont giron

Mais aussi un petit parc (parque gallineral) assez joli mais rien d’exceptionnel.
Et les almuerzos. Un des meilleurs que j’ai eu en Colombie !
Une heure suffit pour en faire le tour. Ce n’est pas un immanquable, mais vaut le coup d’œil pour ceux qui ne vont pas à Popayán.

Par contre Girón a des bus de ville directs vers le terminal de bus de Bucaramanga (alors que de Bucaramanga il faut changer), et la ville est plus proche de l’aéroport. Une jolie pause pour un transit entre deux destinations.

Informations pour ceux qui veulent y aller

– De Bucaramanga à San Gil, compter environ 3h de bus. Il y a de nombreuses compagnies à tous les horaires et à tous les prix (ca allait du simple au double), n’hésitez pas à faire le tour des compagnies avant de prendre votre billet.
– De Bucaramanga, il est aussi possible de prendre un bus de nuit vers Ocaña, pour aller jusqu’à la Playa de Belen et le Parc de los Estoraques dans le Norte Santander. Je n’y ai pas été car on m’en a malheureusement parlé trop tard, mais ca à l’air vraiment magnifique.
– Il y a deux terminaux à San Gil. Le ‘Terminal’ un peu en retrait de la ville est le lieu où s’arrêtent les bus qui font des trajets de longue distance.
– Le deuxième terminal de San Gil, surnommé ‘Terminalito’ est situé en en plein centre-ville. C’est le lieu d’où partent tous les bus pour des excursions dans les environs (villages alentours, mais aussi le Canyon de Chikamocha, les Pozo Azul, les cascades etc… J’en parlerai dans un prochain article)
– A San Gil, je logeais à l’hostel Bacaregua (juste à côté du Terminalito) et je vous le recommande chaudement ! Tenu par des locaux (à l’inverse des autres hostels qui ont la côte dans la ville), on s’y sent vraiment comme à la maison. Ils sont adorables, l’endroit est super… C’est moins cher et ils arrivent à avoir des meilleurs prix pour certaines activités que les autres hostels !
– Pour aller à Guadalupe de San Gil, il faut prendre un bus jusqu’à Socorro et il y a ensuite des directs. C’est une excellente opportunité pour visiter ce petit village en passant…

1 réponse »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s