Au fil de l'eau

2 semaines sur la côte Caraïbe

Pour faire suite à l’article 1ers jours en Colombie, voici la suite de mes aventures sur la côte Caraïbe…

2 semaines sur la côte Caraïbe, c’est :

  • 2 semaines en short et T-shirt
  • Des paysages à couper le souffle
  • Des gens adorables (et pourtant ils ont mauvaise réputation en Colombie ?)
  • Des centaines de fois à entendre ‘Mi Amor’, ‘Preciosa’, ‘Hermosa’,’Mi Reina’, ’Mi linda’. Ils ont le surnom facile et pour eux c’est juste naturel… On s’habitue vite à ce que les gens s’appellent ‘mi amor’ entre eux même quand ils ne se connaissent pas
  • Par contre des centaines de fois être sifflée dans la rue (passants ou taxis) ou draguée. Ils ont le sang chaud mais c’est quand même désagréable là… Le grand dam des voyageuses seules. Et au moins autant de fois à être sollicitée par des personnes mendiant, faisant des petits shows ou vendant des gateaux/ bonbons/ etc en échange de quelques pièces : dans les bus, c’est perpétuel !
  • Mais quand même des souvenirs plein la tête et de belles rencontres
  • 2 semaines de douche à l’eau froide. Les robinets pour l’eau chaude était inexistants. Mais de toute façon, il n’y en a vraiment pas besoin vu la chaleur…
  • Et… du bronzage ! 🙂

La Guajira
Le départ pour la péninsule de la Guajira se fait à partir de la dernière ville avant le désert : Riohacha. L’hostel (Bona Vida Quinto) organisait le regroupement des gens pour aller à la péninsule par transport public (sans tour officiel) : on s’est retrouvés à partir à 4 direction Urubia, la ville carrefour, puis accompagnés de 2 autres personnes rencontrées là-bas, nous sommes partis dans une jeep qui malheureusement n’avait plus de fenêtre à l’avant (on a un peu mangé la poussière)… mais notre chauffeur (Juan) était adorable !
Arrivés à Cabo de la Vela, notre chauffeur nous a arrêté à un hostel qu’il connaissait, et nous a proposé d’être notre guide pendant 3 jours. Et c’est comme cela que notre magnifique séjour à 7 à la Guajira a commencé, la fenêtre avant ayant était remplacée par un bout de carton et du scotch.
DSC00085
L’article plus complet sur cet endroit magique qu’est la Guajira est déjà publié (ici !) mais au niveau des aventures… Nous avions un super petit groupe constitué d’une québécoise, un belge, une allemande, un anglais, un australien, le guide (local) et moi…

A Cabo de la Vela, l’hostel (ou plutôt l’hospedaje) donnait directement sur la plage. Toilettes au fond du jardin, espace avec un seau pour faire office de douche, pas de lavabos (pour se laver les dents, c’est par terre), et pas vraiment d’endroit pour stocker ses affaires (mais pas de soucis là-dessus). Il était de plus rattaché à un petit restaurant sur la plage où nous nous sommes régalés. Poissons et Langouste au plus à 20.000COP (6,5E), vue magnifique sur la mer (y compris pour dormir !) et les Kitesurfers, instants détente… La belle vie 🙂 !
20180508_135841

A Punta Gallinas, je me sentais un peu comme chez moi 😉
DSC00136
Là-bas on nous a servi des poissons longs de plus de 30cm et absolument délicieux… Un régal !
20180509_140144
Par contre, le départ à 5h30 du matin est difficile après 2 nuits en hamac…

Ciudad Perdida
Voilà qui a été ma plus grosse interrogation : dois-je faire le trek de 4 jours pour accéder à la cité perdue, ou passer. J’ai décidé de passer car :
– 950.000COP pour 4 jours (280E) ca chiffre ! Tour organisé obligatoire…
– J’ai eu des échos parfois très positifs et parfois mitigés (personnes malades avec l’eau mal purifiée, la cité perdue se visite en 2h, le reste c’est de la marche dans la jungle)
– Quelques soucis de santé (dont ma dent pas remise)
Mais si certains souhaitent le faire, la meilleure agence semble être Expotur. Par contre une très bonne condition physique est nécessaire, ceux qui l’ont fait m’ont dit que c’était très physique !

Cartagena et ses environs
Pour éviter d’arriver à Cartagena tard le soir, j’ai fait une halte dans mon périple en bus et dormi dans une Guesthouse à Santa Marta avec des hôtes adorables ! La maison était difficile à trouver mais rencontrer Ana et Fabio (des frères et sœurs qui viennent de se lancer dans l’hébergement) valait le détour ! Je les ai aidé à améliorer leur ‘marketing’ pour ramener plus de monde à leur Guesthouse, et ils m’ont inclus dans leur quotidien et invités pour le dîner !

Pour les découvrir, c’est ici !
Bon finalement après 2 jours de trajet, me voilà enfin arrivée à Cartagena, la ville vantée par tous comme le joyau de la côte mais mon premier aperçu a été … différent…
Arrivée à l’hostel je parle à des gars qui y logent aussi qui me disent qu’ il y a des prostituées partout le soir : que ca grouille sur la place principale de la ville et dans les boîtes, et que même sur Tinder il n’y a que ça (ils m’ont montré en effet)… Bref, de quoi ternir en quelques minutes l’image que je me faisais de la ville et tous les échos que j’en avais eu.
Heureusement que les rencontres avec des gens super (touristes et locaux), la beauté de la ville (quelle plaisir de déambuler dans les rues ! La ville est ultra-photogénique, ma carte SD s’est remplie :p ) et les bons moments passés là-bas m’ont quand même laissé un beau souvenir de cette sublime cité coloniale.
Un article complet à venir sur la belle Cartagena, mais en attendant, quelques photos :

20180514_115918

20180520_112945

Et bien sûr quelques anecdotes :

  • Mon petit délire : Prendre une journée pour aller me baigner dans un bain de boue issu d’un dôme de volcan Totumo près de Cartagena, avant de se rincer (ou plutôt d’essayer ^^) dans l’eau du fleuve…

DSC00738L’hostel proposait le tour du volcan à 75.000COP (trop cher), du coup j’ai vu avec un local que j’ai rencontré (gérant d’un hostel) qui m’a trouvé le tour à 50.000COP (officiellement 60.000 mais on m’a demandé moins ?), car c’est compliqué d’y aller en transport. C’est comme cela que je me suis retrouvée sur un tour en Espagnol avec uniquement des Latino-Américains  (et 2 Américaines habitant au Mexique pour leur retraite)… Bref, et moi ^^…

  • Le moment insolite : tomber nez à nez le lendemain avec les 2 Américaines du tour (70 et 67 ans !) au détour d’une place, qui s’ensuit par une partie de Rummikube pendant 2h à la terrasse d’une pizzeria???
  • J´ai vu un combat de boxe pour la première fois … en live en me baladant le soir dans la ville ^^DSC00711
  • Aller danser la salsa avec un local sur de la musique Live cubano dans un bar cubain. Logique?

  • Un petit tour pour aller visiter le Castillo de la ville avec Marta et Jochen, qui s’est fini en baignade au coucher du soleil… 🙂
  • Les sorties les soirs dans divers bars et restaurants avec plein de gens super sympas ! Dont un endroit où j’ai fait un saut tous les soirs – le Donde Fidel – emblème de la ville…20180520_232102
  • On a pu tester des grosses fourmis grillées… Une spécialité d’une autre région de Colombie. Pas mauvais ^^
  • Et pour finir le petit moment de gloire d´un jeune de Cartagena qui voulait absolument que je le prenne en photo dans son quartier (Getsemani) pour la postérité…DSC00892

Sinon des petits constats plus globaux :

  • Les Colombiens n’aiment pas les trajets à pied. Quand on demande si on peut y aller à pied, on nous dit que c’est loin… « Loin comment ? … Vraiment loin il faut prendre un taxi. Combien de temps à pied ?… Au moins 15-20minutes… Et c’est dangereux d’y aller à pied ? … Non, mais c’est loin quand même »… Ah bon…
  • Ne JAMAIS se fier aux temps donnés pour les trajets en bus. Rajouter environ ¼ du temps en plus… et encore, si le bus est à l’heure ! Et certains terminaux sont loins… Voilà qui m’a découragé de retourner sur d’autres endroits magiques plus à l’ouest sur la côte Caraibe (on m’avait conseillé Rincon del Mar et l’île de Mucura, mais tant pis)…
  • Les Colombiens n´aiment pas ne pas être en mesure de vous répondre, du coup faites gaffe si vous demandez votre chemin pour un lieu où ils n´ont pas l´habitude d´aller (restaurant, bar, etc…), vous risquez de pas mal tourner en rond…
  • La musique est partout… voilà ce qui manque en France !
  • Les trajets en avion sont assez bon marché… ce qui fait que mon étape Cartagena-Medellin s’est faite en avion pour éviter 20h de trajet. Me voilà donc partie de la côte Caraïbe direction Medellin !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s