Colombie - Sud et Côte Pacifique

San Agustín

San Agustín est connu pour ses nombreux sites archéologiques.

Un peu partout dans la région (ainsi qu’autour de Tierradentro, un autre village), des recherches archéologiques ont permis de découvrir de nombreuses statues et tombes datant de milliers d’années.

Le centre-ville et la localisation

Le centre ville est très petit, et pas de nombreuses choses à voir hormis une place centrale avec une église et quelques statues.
collagemaker_20180722_194515490-1911154927.jpg

La ville se trouve au fond d’un canyon encaissé, de centaines de mètres de haut. Une seule route permet d’ en sortir. Les chemins possibles pour circuler dans les environs sont assez limités et souvent en terre.

A San Agustín, de nombreux commerces ont été repris par des ‘gringos’ (non locaux), ce qui en fait une ville très cosmopolite. Même si des fêtes traditionnelles persistent…
collagemaker_20180722_201159561-890087321.jpg

Le Parc Archéologique de San Agustin

Situé à 2km de la ville, le parc archéologique est le site phare de San Agustín.
Une partie intérieure donne des explications sur les fouilles menées sur les statues dont certaines sont datées du 11eme siècle avant JC…

Une première boucle dans la forêt permet de voir des statues retrouvées au fil du temps , disposées sous des petits abris le long d’un circuit dans la forêt.
collagemaker_20180722_1952002851910270602.jpg

Un autre chemin permet d’accéder à différents sites d’excavations (statues et tombes), ainsi qu’à une cascade aux motifs taillés dans la pierre, et au sommet de la montagne (quelques excavations et la vue).
collagemaker_20180722_200826774-623758813.jpgcollagemaker_20180722_195642646-1554606975.jpgcollagemaker_20180722_200955451-1722171382.jpgcollagemaker_20180722_2002490141238584518.jpg

Pour accéder au musée, il faut acheter un passeport des sites, aussi valable sur d’autres sites de la région. Et il ressemble vraiment à un passeport, mieux vaut ne pas les confondre, je ne pense pas qu’il soit très utile pour sortir du pays :p …

Les sites aux environs de la ville

Un tour à cheval de 4h (aussi faisable à pied, mais plus compliqué et peu indiqué) permet de voir diverses choses un peu plus loin que le musée.
collagemaker_20180722_201040757-469319713.jpg

D’une part des statues bien préservées et connues. Entre autres La Chaquira qui domine un canyon et le couple d’El Purutal aux couleurs naturelles et préservées depuis des milliers d’années (Le jaune et le rouge sont la sève d’ arbres. Le bleu est donné par un fruit).
collagemaker_20180722_1941269981726659031.jpg

D’autre part des cascades, qui se jettent dans le gigantesque canyon.

Les sites éloignés

Pour découvrir les sites éloignés, il faut soit louer une moto/jeep (avec un bon plan et des bonnes explications), soit partir avec un tour en jeep organisé à la journée.

Il est alors possible de voir deux cascades impressionnantes. Le Salto de Bordones avec son flux impressionnant, et le Salto del Mortiño.
collagemaker_20180722_201411884-777632555.jpg
collagemaker_20180722_200049440913623477.jpg

De nouveaux sites archéologiques sont parsemés dans la montagne environnante (accessibles avec le passeport).
collagemaker_20180722_2018293321956416977.jpg

Et le tour emmène aussi à l’endroit où le rio Magdalena est le plus étroit. A seulement quelques dizaines de kilomètres de là, le rio fait plusieurs kilomètres de large. A l’endroit le plus étroit, la profondeur de l’eau est donc de plusieurs kilomètres. Ca ne paraît pas comme cela, en effet !dsc00715-1231191565.jpg

On peut aussi découvrir le processus de fabrication de la Panela.
dsc00709-1912265213.jpg

L’accès à San Agustin

Venir à Sans Agustín est en soi une expédition. Déjà car la route est dans un piteux état de chaque côté (trous et chemins de terre). Aussi car le trajet entre Popayán/Cali et Sans Agustin traverse le parc national du Puracé… Et même s’il fait bon à San Agustín, dans le parc il gèle ! (Ce qui explique la détérioration des routes)… Et cela surprend !

Des bonus ?

Terradiento

Terradiento est l’autre zone avec sites archéologiques du coin. Je n’y ai pas été car difficile d’accès, mais pour les passionnés d’archéologie, il parait que ça vaut le coup !

En bonus quelques surprises culinaires qui cachent bien leur jeu : une pâte qui est une sucrerie et un fruit qui ressemble à un haricot…

collagemaker_20180722_2014545051623511251.jpg

Informations pour ceux qui veulent y aller

– Les logements à Sans Augustin sont les moins cher que j’ai pu voir pendant mon voyage. 15.000COP par nuit ! Je logeais à l’hôtel Terracotta (un petit hostel avec 2 dortoirs de 4 qui avait ouvert depuis peu lors de ma venue, et dont le patron Jairo est super sympa), et si vous allez à Sans Agustín, je vous le recommande !
– Certains bus de Popayán/Cali s’arrêtent à Sans Agustín (s’il s’agit du terminus), mais la plupart s’arrêtent au croisement à quelques kms de là. Renseignez-vous bien avant, et s’il s’agit d’un bus s’arrêtant au croisement, qu’une jeep va venir vous chercher au croisement et que c’est inclus dans le prix du bus !
– Évitez les bus de nuit sur cette portion de route. Le trajet secoue beaucoup (difficile à dormir) et la route est assez dangereuse donc un peu risqué de nuit.
– Entre Sans Agustín et Neiva, vous pouvez réserver le bus des taxis verde, qui viennent vous récupérer directement à votre hostel. Des bus toutes les heures à partir de 4h du matin.
– Un passeport des sites archéologiques coûte 25.000COP (10.000 avec la carte étudiante) et est valide sur plusieurs jours pour plusieurs sites. Ne l’oubliez pas d’un jour sur l’autre pour faire d’autres visites, sinon il faudra en racheter un.
– Certains sites sont privés donc non inclus dans le passeport.
– Pour les tours à cheval et en jeep, n’hésitez pas à faire le tour des agences pour comparer les prix, et à négocier si vous êtes plusieurs. Certaines agences abusent sur les prix, mais globalement les tours proposés sont quasi tous les mêmes…
– Les tours à cheval peuvent vous laisser à l’entrée du musée archéologique. Demandez avant, cela permet d’enchaîner les deux dans une même journée.
– Des navettes circulent toutes les 30 minutes entre le centre ville et le parc archéologique.

1 réponse »

Répondre à tortuerose Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s