Colombie - Côte Caraïbes

Parque Tayrona

Le Parc de Tayrona : Un mélange de jungle, de plages, mais surtout des paysages époustouflants !

DSC08803

Les plages :
Certaines sont interdites à la baignade (forts courants) mais chacune est différente. En particulier :
– La Piscina a la particularité d’être une baie protégée par une anse de rochers, idéale pour se baigner sans risque et avec une vue enchanteresse. Le coucher de soleil y est aussi sublime.




– Les plages de Cabo (San Juan). Sable clair, eau quasi turquoise, reflets du soleil… et surtout la vue magnifique du mirador (Où il est possible de passer la nuit dans les hamacs !) . Un paysage de rêve à 360°…









Qui aimerait dormir ici? 😉

– La plage d’Arenillas, surtout un lieu de passage, mais qui a aussi son charme…


– Je n’y ai pas été mais on m’a aussi recommandé la plage nudiste (magnifique paraît-il).
– Et d’autres plus ou moins cachées sur le trajet…


Les chemins
Les chemins allant de l’entrée à Cabo alternent entre jungle assez fournie, grands espaces et bords de mer… La nature est sans cesse changeante et on ne se lasse pas de ses variations Vert/Bleu/Ocre rouge tout au long du trajet…
De-ci de-là, des lianes enroulées ou des ‘cimetières de noix de coco’ se retrouvent le long du passage.



Par contre, niveau indications, il faut faire comme à chaque fois ici : demander son chemin ! Et s’il n’y a personne, faire un pari et espérer d’avoir raison (au pire il suffira de faire demi tour ^^)…

La faune et la flore
Qui dit jungle dit nature prospère et verdoyante.
Des plantes aux couleurs éclatantes se distinguent dans le paysage, certaines plantes poussent même sur les rochers.
Les lézards sont nombreux, et font parfois un boucan infernal dans les fourrés : on pourrait croire qu’un gros animal est en train d’arriver. C’est parfois un peu flippant quand surgit un gros mouvement dans les fourrés alors qu’on est seul dans la jungle, que ce soit de jour ou de nuit…
On peut aussi rencontrer quelques animaux étranges et croiser des colonies de fourmis en train de ramener leur butin : des morceaux de feuilles.

 

Pueblito, le village dans la Jungle
Ce petit village au milieu de la jungle est un ancien site Tayrona (une ancienne ciivilisation moins connue que les Incas, ayant vécu dans cette zone), qui a été réutilisé par leurs descendants comme base pour leurs huttes…
Pour y arriver, il faut emprunter un chemin pentu, roccailleux, avec des passages d’escalade (sur des rochers lisses comme du verre hauts de plus d’un mètre) au travers de la jungle luxuriante et par 40*C. Il sagit d un trajet où rien ne ressemble plus au chemin que le reste de la jungle environnante. Et perfois le chemin ne ressemble pas du tout à un chemin !

Quasiment toutes les personnes que j’ai rencontré là haut ou en chemin se sont perdues ou ont fait des détours. Je ne sais pas comment j’ai réussi à garder la ‘trace’.
Annoncé 1h30 pour monter. J’ai fait moins car pas de pauses, mais les gens que j’ai rencontré ont quasi tous mis 2 heures !
Le village est mignon, mais le chemin en lui-même est magique !

DSC0905120180504_122124

Activités et hébergements
Outre les sentiers de balade et la baignade, il est possible de faire du snorkling le long d’une barrière de corail et des randonnées (ou simples trajets pour les moins sportifs) à cheval.
Il y a des spots restauration à chaque plage (+1 à Dom Pedro) : copieux et appétissant.
Des logements officiels ainsi que des campings tenus par des particuliers sont disséminés dans le par cet proposent soient hamac soit tente avec matelas pour la nuit. A l’exception du logement officiel à l’entrée du parc, pas de Wi-Fi et peu de réseau : Deux jours coupé du monde 🙂

 

Recommandations pour ceux qui veulent y aller :
– Y aller relativement tôt, et passer au moins une nuit sur place, sinon vous n’allez pas en profiter, même en courant toute la journée. Idealement dormir la veille au soir à côté de l’entrée et laisser son sac là bas.
– Prévoir beaucoup d’eau. On peut en acheter dans le parc mais il ne faudrait pas se retrouver à court avant le ravitaillement. Minimum 2 litres.
– Trouver une solution pour laisser son gros sac en dehors du parc, et n’y aller qu’avec le strict nécessaire . Il y a énormément de distance à parcourir et il fait très chaud quelque soit la saison… N’importe quel hostel/hotel peut le garder (surrout si on y a passé une nuit avant, mais même sans cela, ça se négocie)
– Ne pas ressortir du parc pour rerentrer le lendemain : le trajet est énorme (donc ça ne permet de rien faire de plus ) + il faut payer les frais d’entrée à chaque fois qu’on y rentre, quelque soit le nombre de jours où on y reste. 44.000COP en Mai 2018 (env. 14€)
– Dormir à Cabo, même si le camping fait un peu ‘usine’, il est mieux situé par rapport au parc, a des casiers, et permet de voir le coucher de soleil sur la mer. Si vous préférez l’expérience Jungle, le Camping Dom Pedro est sympa (et Dom Pedro très accueillant), mais n’oubliez pas d’emmener une lampe de poche pour rentrer le soir (il fait sombre tôt dans la jungle et la nuit tombe vite) !
– Pour monter à Pueblito, prévoir des chaussures fermées. Je l’ai fait en sandales de marche, mais si j’avais su… on ne fait que passer de rochers en rochers en racines d’arbres.
– Ne PAS aller trop tard à Pueblito pour ne pas se faire surprendre par le coucher du soleil (départ pour Pueblito maxi à 14h je pense), le chemin étant assez complexe et les risques de se perdre non négligeables)… et à 17h il fait déjà sombre dans la jungle…
– Petites indications pour ceux qui veulent monter à Pueblito depuis Cabo. Vers les 2/3 du chemin, le chemin semble se separer en 2 : l’un qui part à gauche, l’autre qui continue tout droit en traversant un tout petit ruisseau : il faut prendre à gauche. Plus loin, à un moment le chemin semble devenir tout petit tout d un coup. Revenez en arrière sur environ 1 mètre, vous verrez un poteau avec le restant d’un panneau qui a été cassé. Le résidu du pannezu indique de prendre à droite (pour une fois qu’il y avait une signalisation) : il y a un très gros rocher et il faut monter dessus car c’est là que le chemin continue (en regardant bien, on voit au niveau du panneau le chemin après le rocher (au loin). Ceux qui l’ont manqué se sont retrouvés à monter en haut de la montagne pour redescendre au lieu de passer le col.
– L’entrée principale est à Zaino (c’est là que vous emmenerons tous les bus pour Tayrona si vous ne demandez rien de spécifique comme arrêt). De là, mieux vaut prendre le minibus qui vous amène au début de la randonnée que marcher 1h30 sur un chemin sans intérêt où des minibus font des allers-retours incessants.
– Si c’était à refaire, je partirai de l’entrée de Calabazo (demander au bus de s’y arrêter), je me renseignerai auprès des locaux pour le chemin vers Pueblito (prévoir beaucoup d’eau !) Et descendrait jusqu’à Pueblito puis jusqu’à Cabo (le faire en descente avec son sac est plus simple qu’en montée, surtout qu’il n’y a pas possibilité de se ravitailler en eau) : prévoir 4h au total. Puis je laisserai mon sac dans un casier à Cabo pour me baigner dans les plages alentours. Et je repartirais le lendemain vers Zaino en visitant les plages plus proches de l’entrée en passant.
– Pour ceux qui sont intéressés, un bateau relie la plage de Cabo San Juan avec Taganga (près de Santa Marta).

J’espère que ce premier article ‘visites’ vous a plu. N’hésitez pas à me laisser des commentaires (trop de photos, pas assez d’infos, ou l’inverse ?) pour que les prochains soient encore mieux!

Alexela

12 réponses »

  1. Un endroit que j’ai particulièrement adoré en Colombie, c’est l’île de Providencia (archipel de San Andres)! Tes articles m’ont donné des tas d’idées pour mon prochain périple en Colombie 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s