Rencontres

Rencontres avec les locaux

Avant même de faire un topo Sécurité dans les Trucs & Astuces, j’avais à cœur de vous parler des rencontres avec les locaux.

Beaucoup de gens vous diront : en Amérique Latine, soyez sur vos gardes, c’est dangereux 💣, ne faites pas confiance aux gens que vous ne connaissez pas, etc… Au risque de générer de la paranoia ou démotiver les personnes de voyager…

C’est vrai, on peut faire de mauvaises rencontres, ou être au mauvais endroit au mauvais moment…
Cependant, la proportion de gens mal intentionnée n’est pas plus élevée qu’en Europe; mais cette petite part de population a un pouvoir de ‘nuisance’ plus élevé et des méthodes plus affinées/violentes…

Alors quoi qu’on fasse, la confiance n’exclue pas les mesures de prudence, car on ne sait jamais sur qui on peut tomber… J’en parlerai dans de prochains articles sur la sécurité, car cela reste extrêmement important.
Mais si on regarde l’autre partie de la population, la très grande majorité en fait, on y trouve des gens adorables, le cœur sur la main et extrêmement chaleureux, qui feront tout pour vous aider et pour que vous fassiez un beau voyage, et qui vous accordent leur confiance… Et ce bien plus qu’en Europe…

Tomber dans la paranoia est la pire chose à faire pour découvrir ces pays… Car les plus belles aventures sont avant tout les aventures humaines. On retiendra bien plus les belles rencontres que les plus beaux endroits, et c’est ce qui met du baume au cœur… 💗

Alors osez parler aux gens qui vous entourent… Et vous rencontrerez des personnes formidables !

Cet article est dédié aux rencontres avec des locaux, d’autres suivront sur les rencontres en voyage. Elle s’appuie sur mon expérience en Colombie de ce début de voyage (surtout pour les anecdotes), mais aussi sur tous mes voyages précédents un peu partout dans le monde.

Comment rencontrer des locaux en voyageant ?

Les transports
Les transports sont des lieux idéaux pour faire des rencontres. Soit en attendant l’arrivée de ceux-ci, soit dans les transports eux-même.

Pour engager la conversation, plusieurs options :
– Posez des questions sur le trajet (‘est-ce bien le bus qui va ?’ ‘Où faut il descendre ?’ Etc)
– Posez des questions sur le trajet de la personne (‘Allez-vous aussi à. .. ?’)
– Ou plus direct : ‘Comment vous vous appelez ?’, ‘Vous êtes du coin ?’, …
Vous pouvez ensuite poser des questions sur la région, le pays, les lieux à visiter, etc. Les gens sont généralement ravis de le partager avec vous. Il m’arrive souvent de leur demander quels lieux ils préfèrent, je le note dans mon calepin, et je construis mon voyage en utilisant leurs recommandations…
Et hop la conversation est lancée !

Même si le trajet est court et la rencontre éphémère, les échanges sont souvent super intéressants. Et parfois cela peut avoir des suites…

Quelques petits exemples :

A l’aéroport de Madrid pour venir en Colombie, j’ai parlé à mon voisin de siège dans le hall d’embarquement, un Colombien dont la femme travaille en Espagne depuis peu. La conversation a pris et on a discuté jusqu’à l’embarquement (bon j’ai fait ce que j’ai pu, car mon espagnol est loin d’être parfait). Et dans l’avion, par un étrange hasard, il avait le siège derrière moi. On a continué à discuter et échangé les numéros. Il m’a dit qu’il me ferait faire un tour des alentours quand je viendrai dans sa région (la Zona Cafetera), puis comme on continuait à discuter pendant les semaines qui ont suivi, que je pouvais rester chez lui aussi longtemps que je voulais… Finalement, je suis restée 7 jours dans sa famille (une maison avec ses parents, ses 2 sœurs et 2 chiens). Ils ont tout fait pour que je passe le meilleur moment possible. J’avais ma propre chambre et salle de bain. Ils m’ont emmenée goûter à toutes les spécialités du coin, m’ont préparé des petits dejs et repas, et m’ont emmené découvrir des curiosités de la région (centre-ville, petits villages, bains thermaux, fermes de la famille, etc). Ils m’ont aussi fait rencontrer des amis à eux, etc… Une semaine inoubliable !

Une rencontre dans le bus entre Guatape et Medellin. Evelyn, ma voisine de siège, une femme pleine de peps d’à peu près mon âge qui est venue pour le weekend. Elle habite à Bogota, et pour sûr on s’y verra quand j’y irai ! On est régulièrement en contact…
Et ce n’est pas le seul exemple!

Lors de mes premiers jours en Colombie, dans un bus de ville à Santa Marta. Je ne savais pas trop où descendre pour prendre le bus vers Tayrona (les indications des bus sont sommaires et je venais d’arriver donc pas encore les reflexes). J’ai demandé de l’aide à mon voisin, un petit vieux du coin. Un gars adorable qui m’a vanté les beautés de la Côte Caraibe Colombienne (j’ai bien noté ses recommandations, et même si je n’y ai pas été, je le garde précieusement pour un prochain voyage !), puis finalement est descendu avec moi là où je devais descendre et m’a accompagnée jusqu’au bus pour être sûr que je le trouve. Adorable vous dis-je !

Sinon j’ai pu rencontrer des personnes d’autres pays de mon périple. Le contact est gardé, j’espère les revoir en y allant !

Les Guesthouse
Quoi de mieux pour rencontrer des locaux que d’aller dormir chez l’habitant.

Par exemple. A Santa Marta, j’ai pu rencontrer Ana et Fabio, des gens adorables avec qui j’ai partagé une merveilleuse soirée, et je leur fais un gros bisou si jamais ils lisent cet article !

Certains hostels aussi sont dans la même veine : orientés rencontres. Pour le savoir, regardez les avis sur Internet.

Un coucou à Adolfo à Cali et Juan&Jenniffer à San Andres!

Et éventuellement les chambres chez l’habitant en Airbnb.

Faire du Couchsurfing
Pour ceux qui ne connaissent pas, le Couchsurfing est un site internet pour aller dormir chez des locaux (ou des gens qui habitent le coin) afin de partager et échanger. Pour cela on regarde les profils pour voir les personnes avec lesquelles les conversations et partages s’annoncent passionnants, et on leur fait une petite requête. Des amis en devenir…

Je n’ai pas encore fait de requêtes Couchsurfing en Colombie, mais pour en avoir fait en Espagne et en Grèce, les expériences sont magiques (pour découvrir des endroits inconnus des touristes, vivre local, comprendre la culture, etc…). Des moments inoubliables

A l’inverse, avec un message de voyage ‘ouvert’, des gens peuvent vous proposer de venir découvrir les environs avec eux ou vous héberger.
Si les personnes que l’on a repéré ne sont pas disponibles pour héberger ou qu’on trouve un profil sympa mais qu’on préfère dormir en hostel, on peut aussi les contacter pour une sortie.

A Cartagena, j’ai contacté Chris un danseur de salsa, et nous avons été faire un tour en ville puis danser 🙂 .

Lors d’un précédent voyage aux Canaries, j’avais fait une journée de visite avec un local (Oscar) que j’avais contacté pour l’occasion : on avait été à des endroits super mignons mais tout sauf touristiques.
En Grèce, j’avais rencontré Iannis, qui m’avait emmenée un soir dans un magasin où il parlait affaire avec le patron, et j’avais pu parler économie du pays (version locale et pas officielle du gouvernement/des médias) avec eux un verre de raki à la main! Passionnant !

L’appli Hangout de Couchsurfing.
Cette appli est super pratique ! Quand les gens sont disponibles pour sortir faire quelquechose (manger, visiter, etc), ils l’indiquent et on peut se retrouver. Il y a bien sûr des touristes, mais aussi des locaux.

A Cartagena, j’ai pu rencontrer entre autres Cesar, un Colombien adorable qui tient un hostel à Cartagena. Il m’a aidé à trouver un tour à prix raisonnable pour aller au volcan, et si je retourne à Cartagena, je sais où loger ! D’ailleurs, petite pub en passant, si vous allez à Cartagena : « Hostal Casa 4 » proche du centre : le gérant est adorable, et ils proposent des tours à des prix imbattables ! ^^

En faisant des activités
Là-dessus je vous laisse gérer, faites comme vous faites chez vous pour rencontrer les autres personnes de l’activité.

En vous baladant ou en allant manger…
Par exemple, si vous voulez tester un truc un peu différent de ‘comida rapida’ (=fast food local) dans la rue et que vous ne savez pas ce que c’est, les locaux autour pourront vous le dire, et ca peut déboucher sur 3 heures de discussion autour d’un jus dans un bar et le contact gardé pour se revoir à l’occasion ^^ (oui oui c’est du vécu à Jardín, Colombie).
Ou bien en se baladant dans la rue, sur un sentier de rando, dans un parc, en visitant un endroit (site naturel, musée, etc)… Testés et approuvés ! Il suffit d’engager la conversation.

Comme exemple plus complet, je vais vous raconter l’histoire d’Audrey, une Française que j’ai rencontré à Medellin (un peu extrême mais une bonne illustration). Elle est allée visiter le Choco, une zone aux paysages réputés magnifiques sur la côte Pacifique Colombienne, mais malheureusement les guérillas armées y sont très présentes et actives (pour situer le niveau de danger, la zone est marquée en rouge sur le site du gouvernement) du coup le tourisme y est quasi inexistant. Sa destination : une zone accessible uniquement par bateau et où le réseau ne passe pas (la seule option est d’aller sur une presqu’île accessible à marée basse uniquement). Elle pensait y aller quelques jours mais a rencontré une famille qui lui a proposé de rester chez eux… Elle y passé 2 mois et rêve d’y retourner… Elle n’avait bien sûr pas prévu assez d’argent pour rester, et il n’y a pas de distributeurs, du coup la famille lui a avancé tout ce dont elle avait besoin pour ces 2 mois, en lui donnant des codes pour quelle puisse leur rembourser en retournant sur la terre ferme (un moyen équivalent au virement)
Pi : Un Anglais m’a aussi parlé d’un local qui lui avait avancé de l’argent quand le distributeur du village ne marchait pas, et qu’il avait remboursé après par virement (cf ci-dessus).

Les locaux vous accordent leur confiance, pourquoi en retour devrions nous être parano ? 🤔

Pourquoi aller à la rencontre des locaux ?

Extrêmement intéressant et enrichissant : on peut découvrir la culture, l’économie, la politique, une façon différente de penser, une façon différente de vivre ; ca ouvre l’esprit.
C’est une part importante de la découverte d’un pays. Pour moi on ne peut comprendre un pays ou dire qu’on connaît un pays si on n’a pas été en contact important, voire immersion avec la population qui y vit. Ce serait comme dire qu’on sait faire des pâtisseries car on a réussi une fois un gâteau à l’aide d’une préparation pour gâteaux où il fallait juste rajouter un oeuf.
Un échange : les personnes seront toutes aussi ravies que vous de vous faire partager leur culture et de découvrir la votre….
Une aventure humaine : les gens sont adorables et vous allez faire des rencontres qui resteront à jamais gravées dans votre cœur, que ce soit des rencontres éphémères ou des personnes que vous allez revoir…
Une mine d’informations : qui mieux que les locaux pour vous donner les meilleurs conseils pour voyager dans leur pays… Leurs endroits préfèrés, les choses à ne pas manquer, les spécialités à goûter, les endroits à éviter, les choses à ne pas faire, des informations trajets, bons plans, …

La barrière de la langue
N’ayez pas peur de parler même si vous ne maîtrisez pas la langue. Un vocabulaire de base peut s’acquérir très vite avec un dictionnaire ou guide de conversation.
Lors de mon voyage au Pérou quelques années en arrière, je parlais à peine l’Espagnol (et mes phrases étaient plutôt des mots isolés regroupés et des gestes). Je faisais répéter les gens 10 fois. Généralement ceux-ci sont plus heureux que vous fassiez l’effort de parler que embêtés de devoir répéter, et parfois ils vous corrigeront même vos phrases. Et en plus vous progresserez très vite ! 😀
N’hésitez pas ! La barrière de la langue n’est une barrière que si vous ne cherchez pas à la franchir…

Bilan :
Bien-sûr, quand vous souhaitez nouer des contacts, il fait faire preuve d’un minimum de prudence, ne pas faire confiance aveuglément à une personne que vous ne connaissez pas, surveiller vos affaires tant que vous avez un doute, ne pas suivre quelqu’un fraîchement rencontré dans un lieu isolé en étant seul et personne qui ne sait où vous êtes, etc… En gros, ne faites pas ce que vous ne feriez pas chez vous!

Mais en gardant cela en tête, foncez ! Des moments mémorables sont à venir, des échanges, des rires, des apprentissages, des découvertes, des coups de cœur, des belles histoires….
Promis, vous n’allez pas le regretter !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s