Colombie - Ouest des Andes

Villes et Villages de la Eje Cafetera

La « Eje Cafetera » ou Zone du Café est une région typique, où comme vous l’aurez compris (et pour une fois ce n’est pas ironique), on trouve de nombreuses plantations de Café. Mais pas uniquement, l’agriculture y est très développée : fruits, canne à sucre (pour transformation en Panela, aguardiente, etc..), légumes, céréales, … Il est possible un peu partout d’aller visiter ou même loger dans des Fincas (fermes) pour apprendre les processus de plantation, récoltes, transformation etc…

Les grandes villes

Manizales
La ville la plus au nord de la région du café est saisissante par ses reliefs… Construite à flancs de collines, les téléphériques sont des moyens de transport très pratique pour relier les différents quartiers.
20180625_065105
Le centre historique, en haut de l’une des collines, est très populaire, et relativement vide de touristes. Pourtant les rues animées, la jolie cathédrale et les églises des environs ont beaucoup de charme.
CollageMaker_20180624_163021670CollageMaker_20180623_215937849CollageMaker_20180624_162858229
CollageMaker_20180624_150052149
CollageMaker_20180623_220129886
La vue du 23eme étage du bar la Terraza (toit d’un bâtiment commercial dont l’ ascenseur va jusqu’au 22ème) est juste sublime et il serait dommage de ne pas venir prendre un verre ou un morceau de gâteau en observant le coucher de soleil sur Manizales.
CollageMaker_20180624_162808295

Proche du centre en allant sur les hauteurs, la tour de Chipre domine.
20180624_192725
Et en continuant un peu plus loin, le Monument à Los Colonizadores vaut à lui-seul l’effort de monter la colline.
D’abord pour le Monument lui-même qui raconte la création de Manizales, avec effort, détermination, sacrifice, douleur, persévérance et victoire. Résumé de ma discussion avec une guide du monument :

La pente relate la montée vers le sommet. Les bœufs servaient à porter tout ce qu’il fallait pour construire la ville. La douleur et la difficulté sont symbolisés par le bœuf qui se transforme en poisson, l’homme courbé et le bœuf embourbé dont le sabot est décroché. Les chiens mordaient les pattes des bœufs pour les aider à se désembourber (regain de force par la douleur). Un homme guide les bœufs vers le sommet. Le cavalier porte les armes et outils nécessaires. La femme portant l’enfant est le signe de l’espoir, de la réussite. L’homme marchant à la vent est le connaisseur, celui qui connaît le terrain et les guident. La jeune femme qui marche tout à l’avant est une pucelle, dont la pureté va porter chance à l’expédition : En prenant la tête du convoi, elle le protège.
Mais aussi pour la vue de là haut sur la ville, et l’alignement parfait entre les tours de Notre Dame du Rosaire, celle de la Cathédrale, la montagne qui domine Manizales et derrière (mais malheureusement cachée par les nuages) le sommet de la chaîne montagneuse du parc del Nevados.

20180624_163145CollageMaker_20180623_221617037
CollageMaker_20180623_221735099

De l’autre côté de Manizales, la Zona Rosa, le lieu où hostels, restaurants et bars se succèdent. Je n’y ai pas été car on m’a dit que son seul intérêt était son animation.

Autour de la ville, des Ecoparcs permettent une belle vue sur la ville tout en se baladant dans la nature. Je n’ai pas pris le temps de les faire car la météo n’était pas au beau fixe et je devais changer de ville.  A découvrir  donc…

Pereira

Pereira est surtout un grand Espace commercial, et relativement peu de choses à visiter, hormis quelques statues de personnes nues (dont Simon Bolivar nu sur son cheval) et la Cathédrale.
CollageMaker_20180623_220205165
CollageMaker_20180625_065356475
Par contre idéal si vous souhaitez faire des emplettes.

Arménia

Je n’y suis pas allée mais il semblerait que cette ville ait un intérêt limité, si ce n’est son terminal qui permet de nombreuses liaisons.

Les Villages de la Eje Cafetera

Les villages ont tous (à moins d’exceptions ?) une place centrale arborée nommée la Plaza Bolivar. Simon Bolivar, aussi surnommé le libérateur, a permis l’indépendance de plusieurs pays d’Amérique Latine, dont la Colombie .

Les villages du Quindio

Alcala

Jolie place centrale mais pas de raisons de s’y attarder.
CollageMaker_20180624_082807422

Quimbaya

Quimbaya tire son intérêt particulièrement des sculptures à l’entrée de la ville. Sa place centrale est très colorée.
CollageMaker_20180624_130856323CollageMaker_20180624_150932180

Montenegro

A Montenegro, j’ai adoré l’intérieur de l’église, tout en voilages, les sculptures indigènes sur la place principale, et une peinture murale à proximité.
CollageMaker_20180624_131233736CollageMaker_20180623_222644072

Filandia

Filandia est un petit village très coloré et animé. Un régal de se balader dans les petites rues alentours.
CollageMaker_20180624_151428739CollageMaker_20180624_151534481CollageMaker_20180624_151611074

A environ 1 kilomètre, un mirador donne une jolie vue sur la ville. Le parc du mirador est décoré de manière originale (utilisation de vieux pneus et barres de métal pour un résultat réussi). Du haut du mirador (une sorte de tour en colimaçon), on peut aussi admirer la belle fontaine en mosaïques représentant un papillon, située dans le patio de la tour.
Entrée du site du mirador à 6.000COP mais ca vaut le coup 🙂
CollageMaker_20180623_222245764

Salento

Salento est un joli village très populaire auprès des backpackers. Le centre-ville et son point de vue du haut des marches méritent une petite heure de visite.
CollageMaker_20180624_161101116CollageMaker_20180624_161136342

Mais ce qui fait sa renommée est que c’est le point de départ vers la vallée de Cocora, le domaine des palmiers géants.
20180624_152438_1 Je ferai un article à part sur cette vallée (oui oui, bientôt !), d’où on peut faire une balade à la journée (circuit classique) ou plus.

[EDIT] Article sur la vallée de Cocora ici.

La spécialité de Salento : la truite (« trucha ») : Délicieux 🙂
20180527_152347

Les villages de Risaldara et Caldas

Santa Rosa de Cabal

Le centre-ville comprend une jolie place et une jolie église. Une bonne ambiance mais rien d’extraordinaire.
CollageMaker_20180624_162433219
La vue sur Pereira en y arrivant est digne d’un mirador.
20180526_202959

La spécialité de Santa-Rosa : le Chorizo Santarosanesa. Assez goûteux, mais ne vous attendez pas à quelque chose de piquant, il s’agit plutôt d’une saucisse aux herbes.
20180529_184616

Mais le principal attrait de Santa Rosa est ses termes. Il y en a 2, assez en retrait de la ville. Les termes de San Vicente sont privés mais plus classiques (de ce qu’on m’en a dit).
Les termes de Santa Rosa de Cabal sont par contre une petite pépite. Que ce soit le chemin pour y accéder , les bains chauds ou la cascade, de jour comme à la tombée de la nuit, un régal.
Une pépite qui méritera un petit article a lui seul… A venir bientôt 🙂
DSC03271

[EDIT] Article sur les termes de Santa-Rosa de Cabal ici.

Belalcázar

Le village en lui-même n’a rien de spécial hormis quelques maisons colorées.
CollageMaker_20180624_152027238
Mais le chemin pour y aller (en panorama sur les vallées alentours) est superbe. Et puis on y trouve le Cristo Rey.
Le Cristo Rey (réplique de celui du Brésil) est le plus grand du monde (plus grand que celui de Rio !) . Moyennant quelques pesos, on peut monter à l’intérieur et observer la vue par le socle, le buste, le dessous des cheveux et même les narines du Christ Rey.
CollageMaker_20180623_215740143
CollageMaker_20180623_220420149

Viterbo

L’intérêt principal de Viterbo est le chemin qui borde son entrée. Dès qu’un arbre meurt, celui-ci est taillé et transformé en statue. Une belle initiative qui en fait un lieu très intéressant, et changeant au fil du temps !
CollageMaker_20180624_080927981

La Virginia

Quelques statues (un musicien et un couple de personnes âgées) égayent les bancs de la Plaza Bolivar.
CollageMaker_20180625_071221305

Autres villages

Bien sûr, je n’ai pas tout vu de cette belle région. Il y a sûrement de nombreux autres endroits à voir.
J’ai en particulier entendu parler de Salamina.

Informations pour ceux qui veulent s’y rendre.

– Un bus direct de Jardín à Manizales à 6h25.
– De nombreux bus de Bogota (à tous horaires, mais surtout en bus de nuit)
– 3h de Bus en direct Pereira-Cali ou Armenia-Cali
– Salento est relié à Armenia très fréquemment (tous les 20 minutes ?), pour Pereira, verifier les horaires au terminal. Il y a aussi quelques directs de Salento vers Cali à priori, sinon passer par Armenia.
– Les bus qui arrivent à Salento déposent généralement sur la place principale. Pour repartir, aller au terminal à 10 minutes à pied.
– Filandia est assez facile à rejoindre par le bus, les autres villages un peu moins. Pour faire le tour mieux vaut louer une voiture ou prendre un taxi à la journée.
– Santa Rosa est accessible facilement en bus depuis Manizales et Pereira. Les termes aussi sont accessibles en bus (il ya une dizaine de kilomètres  entre le centre ville et les termes, un peu loin pour y aller à pied).
– Il y a un aéroport dans chacune des 3 grandes villes.
– Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de visiter une Finca de Café, c’est votre chance, il y en a dans toute la région ! Ou bien découvrir la fabrication de la Panela (à partir de la canne à sucre).

Vous voilà parés…
Je bois un petit café à votre santé !

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s