Colombie - Ouest des Andes

Medellín, la ville du changement

Difficile de croire qu’il y a à peine 16 ans, Medellín était l’une des villes les plus dangereuses du monde… Une ville où les meurtres étaient quotidiens, les narcotrafiquants régnaient en maître et les jeunes étaient rémunérés pour tuer des policiers (rejoindre les guérillas et tuer des gens devenait le seul moyen de survivre).

A Medellín, ne prononcez pas le nom de ‘Pablo Escobar’ (le leader des narcotraficants dans les années 1970-1993), c’est un nom interdit à l’instar de Voldemort, sinon vous vous attirerez les foudres des passants (ceux qui ont ‘osé’ ont reçu des regards noirs voire une paire de chaussures dans la figure). Dans les tours de ville, on vous parlera de ‘celui dont on ne prononce pas le nom’ ou ‘vous voyez de qui je veux parler’. Le passé est douloureux, et outre les familles décimées, quasiment toutes les familles de Medellin ont au moins un de leur proche qui a péri dans la période sombre de son ‘règne’ et/ou le chaos qui a suivi son assassinat.

Mais la ville a bien changé, et sa ‘reconstruction’ est un beau modèle d’innovation. Construction de métros pour traverser la ville en peu de temps (très pratique et fonctionne super bien), de téléphériques (‘Metro Cables’) pour relier les banlieues situées en hauteur au reste de la ville (pratique et original), des bus, mais aussi des escalators, des zones Wifi Gratis sur les places (même s’il ne fonctionne pas très bien) etc…

DSC01157

Medellín est devenue une ville plutôt agréable à vivre. Il faut bien sûr toujours faire attention (surtout la nuit) comme dans toutes les grandes villes de Colombie, mais rien qui n’empêche de se balader et visiter . Certains quartiers restent quand même à éviter.

Le centre de la ville
Le centre-ville n’a qu’un intérêt limité pour ceux qui ont peu de temps… Même si on touve quelques galeries ou cafés sympas. ^^
Le Free Tour vous explique la ville et son histoire. Intéressant mais assez peu de choses à voir -> A vous de voir si vous êtes plutôt histoire/culture G ou visite…

CollageMaker_20180530_083123823

CollageMaker_20180602_211226127
Il y a cependant à voir la place de la cathédrale, entourée par de nombreuses statues de Botero (23), et de fait nommée la Plaza Botero.

CollageMaker_20180530_082321305
Très peu de vestiges du passé violent et des attentats subsitent. D’après notre guide (donc avis subjectif), les Colombiens préfèrent oublier pour vivre plus heureux… Quelques marques pour ceux qui savent les trouver.

CollageMaker_20180602_214302063

CollageMaker_20180530_173720915

Le quartier de Pobledo
Disons le franchement, le quartier des touristes, là où sont la plupart des hostels. Dans le centre de Poblado, bars, boîtes et restaurants se succèdent, et les prix sont assez élevés… Pratique pour rencontrer des gens pour faire la fête dans un quartier globalement sécurisé la nuit (mais la prudence reste de mise). Une super ambiance, mais rien de bien authentique…
Je vous conseille quand même le Café Zorba pour manger : nourriture vegan délicieuse !
La Laureles est l’alternative à Pobledo pour loger. Aussi globalement sécurisé mais beaucoup moins touristique. J’en ai entendu du bien mais n’y suis pas allée…

La comuna 13
Anciennement un des quartiers les plus pauvres et les plus violents de la ville (en particulier dans les années 2000-2002m, la comuna 13 (n° de quartier) a pris un véritable tournant et est devenu un lieu de visite prisé des touristes grâce à ses habitants engagés. Au programme de la ‘transformation’ : des escalators, un ‘Metrocable’, des toboggans, des peintures murales et grafitis (l’art au service de la reconstruction), des endroits sympas pour se poser (prendre une glace, un café ou un verre), des tours gratuits animés par des habitants motivés et fiers, et sans cesse des idées novatrices et intelligentes pour améliorer le quartier.

20180517_120818CollageMaker_20180602_182838790CollageMaker_20180602_221230578

CollageMaker_20180602_181650976CollageMaker_20180602_175142028CollageMaker_20180602_181043678

CollageMaker_20180602_18322984220180602_210658

Ce que j’ai préféré à Medellin ! N’hésitez pas à faire un Free Tour Comuna 13 / Graffiti Tour qui démarre à San Janvier, sinon il existe des tours payants. Ou vous pouvez y aller par vos propres moyens en faisant attention…Chaque guide a son expérience, son vécu et vous emmène dans des endroits différents. N’hésitez pas ! 100% des gens que j’ai rencontré à Medellin et qui ont fait ce tour ont adoré !

Les Metro-cables
Medellín compte 5 Metrocables, des télécabines qui permettent de relier les quartiers situés en hauteur, et avoir une belle vue sur la ville.

CollageMaker_20180602_180633593

DSC02206
Le Metrocable J permet de relier le parc Arvi, sorte de réserve naturelle pour les écosystèmes, et grand parc pour se balader. Nous avons été jusqu’à l’entrée mais ne sommes pas descendus car il pleuvait. Cependant les gens que j’ai rencontré qui y ont été en ont été globalement déçus (mal indiqué, immense mais pas grand-chose à voir, etc), donc peut être faut il se renseigner avant ce qu’il y a à faire/à voir et avoir un plan/gps à disposition pour pouvoir en profiter.

Les soirées salsa
Plusieurs fois par semaine, musique live (demandez le programme !).
J’ai testé l’un des endroits phares de la salsa à Medellín, le Tiribi. Il s’agit d’une salle en sous sol, dont le sol est suffisamment glissaant pour danser (mais pas un vrai parquet de danse), et des tables et chaises sont disposées autour pour se poser et boire un verre. Il n’y a pas de fenêtres donc il fait chaud, très chaud !
L’ ambiance est au rendez-vous et j’y ai même trouvé quelques très bons danseurs ! La musique est suffisament forte avec une belle programmation qui bouge (salsa, cumbia, chacha) et la piste est souvent remplie.
Niveau boissons, pas de cocktails ou de jus. Au choix bière, rhum (pur ou avec coca) ou ‘Aguardiente’ (eau de vie), et consommation obligatoire.
Bref, de quoi passer une bonne soirée qu’on soit débutant ou confirmé.

Autres curiosités
– Le Jardin Botanico : Le jardin botanique de Medellín est situé à côté de l’université. Assez varié et grand, et en particulier la zone Orchidea est assez originale. Plutôt agréable pour se balader, mais pas un immanquable non plus. Les graffitis sous la métro  (juste à l’extérieur du jardin botanique) sont très sympas…

DSC02212CollageMaker_20180601_151642108
– Parque Explora près du Jardin botanique : on m’en a dit du bien, en particulier son aquarium.
– Museum de Botero pour ceux qui aiment son art aux formes généreuses (Mais il ya déjà de nombreuses statues sur la Plaza Botero pour vous faire une idée). Personnellement je ne suis pas fan, donc je n’y suis pas allée.
– Casa de Memoria : on m’a dit que c’était super, mais fermé le lundi (et bien-sûr je l’ai laissé pour mon dernier jour : un lundi ! Dommage…)
De Nombreux musées, renseignez-vous en fonction de vos envies.

Les environs de Medellín
Medellín est le point de départ vers de nombreux sites intéressants
Guatape et la Pedra del Peñol : Un must-do à 2h de bus ! Voir l’article ici
20180524_140233
20180606_205708_1

Santa Fe de Antioquia : A 1h30 de bus officiellement (mais si les routes sont bloquées, ca peut être 3h30, d’expérience !). Petit village sympa avec son fameux pont de l’Occident, un des plus longs pont suspendus du monde. Vaut le coup à la journée si vous avez un peu de temps. Un article à venir dessus !

20180520_152914
Jardin : A 3h30-4h de bus officiellement (ou 6h-6h30 quand les routes sont bloquées). Petit village très joli avec des rando sympas et cascades magnifiques. Idem vaut le détour sur 2 jours si vous avez un peu de temps. Un article à venir !

20180523_111650
Jerico : A 3h de route officiellement, il parait que c’est très sympa, mais pas de liaisons Jerico avec ailleurs (en particulier avec Jardin qui semble proche à vol d’oiseau), et l’aller-retour dans la journée semble compromis (surtout avec l’état des routes quand j’y étais), du coup je ne l’ai pas fait.
Rio Claro : Sports aquatiques et balades à 3h de Medellin. Des tours sont organisés sur 2/3 jours avec des activités pour ceux qui veulent. J’ai décidé de passer pour ma part, je verrais un équivalent plus tard.

Pour ceux qui veulent y aller :
– Pour le métro, on vous donne une carte avec dessus de 1 à 6 tickets (à vous de voir combien vous en mettez). L’idéal est de prendre le plus de tickets possibles dont vous êtes sûr d’avoir besoin, car on ne peut racheter des trajets additionnels qu’au guichet, et quand il y a la queue ca peut durer 30 minutes !
– Uber est officiellement interdit en Colombie, mais ça reste un moyen de transport plus sécurisé et généralement moins cher que les taxis, du coup très utilisé. Si vous commandez un uber, montez à l’avant !
– La nuit, les transports s’arrêtant à 23h, évitez de rentrer à pied sur des longues distances (en particulier hors des quartiers de Pobledo et Laureles), ou au moins restez sur les grands axes éclairés, sinon ce serait jouer avec le feu…
– Il y a 2 aéroports à Medellín. Le grand est excentré à quasi une heure de route : En taxis 70.000COP l’aller. Le petit est accessible en métro.
– Il y a aussi 2 terminaux de bus. Celui du nord est sur la ligne A, acolé à la station de métro Caribe. De Pobledo, comptez 40min pour être aux comptoirs. Celui du Sud est à 20 bonnes minutes à pied de la station de métro Pobledo, mais de l’autre côté par rapport au quartier… Renseignez vous à l’avance auprès de votre hostel/hotel à quel terminal vous devez aller en fonction de votre destination.
– Ne pas se fier aux horaires indiqués sur internet voire même ce qui est affiché. Demandez aux comptoirs, et pour les destinations avec des horaires peu fréquents, appelez avant pour avoir les horaires !
– Pour se rendre à Medellín depuis une autre grande ville Colombienne (ou en partir), il est parfois plus ou aussi rentable de prendre l’avion plutôt que le bus, pour un temps de trajet considérablement réduit. N’hésitez pas à regarder aussi les avions !
– Si vous aimez les visites historiques , les musées, les sorties en ville et faire la fête, comptez 1 semaine sur place (en plus des environs). Si vous êtes plutôt nature et tranquillité, 1 journée (pour faire la comuna 13 + soit le centre, soit un Metrocable soit le Jardin botanique) peut être suffisant.

6 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s